Château de Sant Ferran de Figueras

À la fin de la Pujada del Castell, sur une colline, se trouve une fortification militaire de grande dimension construite au XVIIIe siècle sous les ordres de plusieurs ingénieurs militaires. Ce château occupe une superficie de 32 hectares dans un périmètre de 3 120 mètres, et les citernes situées sous la cour d’armes peuvent contenir 10 millions de litres d’eau. Le château de Sant Ferran, qui pouvait accueillir 6 000 hommes, est un patrimoine de premier ordre, car c’est le plus grand monument de Catalogne et la plus grande forteresse du XVIIIe siècle avec des bastions d’Europe.

Salvador Dalí à l’Empordà

Le Théâtre-Musée Dalí, le plus grand des objets surréalistes du monde, se trouve dans un bâtiment du XIXe siècle qui abritait l’ancien Théâtre municipal, détruit à la fin de la guerre civile. C’est sur ses ruines que Salvador Dalí décida de construire son musée.
L’actuelle Maison-musée de Portlligat fut la seule résidence stable de Salvador Dalí. C’est là où il vécut et travailla régulièrement jusqu’à la mort de Gala, en 1982, date à laquelle il s’installa au Château de Púbol.
La maison est divisée en trois espaces : les pièces où le couple passait les moments les plus intimes, l’atelier plein d’objets liés à l’activité artistique du peintre, et les espaces extérieurs, conçus pour la vie publique.
Le Château Gala Dalí de Púbol, ouvert au public depuis 1996, permet de visiter un bâtiment médiéval où Salvador Dalí laissa libre cours à sa débordante activité créatrice autour de la personne de Gala, et qui était idéal pour le repos et le refuge de son épouse. Au fil du temps, cet espace est devenu, entre 1982 et 1984, le dernier atelier de Salvador Dalí et le mausolée de sa muse.

Les marais

Les marais de l’Empordà sont des espaces naturels permettant d’observer une très grande variété d’espèces animales. Ces endroits possèdent une importance capitale pour les oiseaux migrateurs car ils sont un lieu de refuge et de repos.

La douceur et la beauté des paysages associées à une exubérance biologique unique en son genre attirent chaque année des milliers de visiteurs. Outre les travaux d’entretien et de récupération des habitats, des projets de réintroduction de certaines espèces disparues ou en voie de disparition dans la région sont en cours.

Les ruines d’Empúries

Il s’agit de l’un des gisements archéologiques les plus importants de Catalogne. Les villes grecque (Emporion) et romaine (Emporiae) qui s’y succédèrent constituèrent la porte d’entrée des cultures classiques dans la péninsule ibérique. Les vestiges que vous pouvez visiter en témoignent.

Pendant l’été, des visites théâtralisées et des visites pour les familles sont organisées dans plusieurs langues.

Monastère de Sant Pere de Rodes

L’église, élément le plus important de ce monument, est une œuvre unique du roman catalan. La nef centrale de la basilique est d’une richesse décorative et d’une grandeur exceptionnelles. Les chapiteaux, de style arabe et de tradition corinthienne avec des entrecroisements, sont considérés comme les plus belles sculptures du XIe siècle.

Ne manquez pas de visiter la tour de défense (du Xe siècle et restaurée au XIVe siècle), le clocher (fin du XIe siècle), ainsi que les deux cloîtres superposés et les vestiges des peintures murales.